Chantier Davie : « Une bonne nouvelle », selon le CPQ

Selon le CPQ (Conseil du patronat du Québec), l’annonce faite par le gouvernement fédéral d’octroyer une partie du contrat au Chantier Davie pour assurer des travaux sur 12 frégates de la Marine royale canadienne est une bonne nouvelle.

 

« C’est une bouffée d’air frais, car ce contrat permettra à une centaine de travailleurs de la région d’avoir un emploi bien rémunéré et profitera à l’ensemble des entreprises québécoises composant la chaîne de production gravitant autour du chantier », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

 

Toutefois, dans le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre, l’obtention de ce contrat ne suffira pas à retenir une main-d’œuvre hautement qualifiée dans la région. « Il est important de continuer les efforts pour trouver de nouveaux contrats pour Chantier Davie afin d’assurer non seulement la vitalité économique de la région, mais aussi la pérennité d’une industrie qui repose beaucoup sur l’expertise de ses travailleurs. »