Le travail flexible prend de l’ampleur : plus de 50 % des Canadiens travaillent à distance au moins 2,5 jours par semaine

Une nouvelle étude de IWG révèle qu’une grande majorité de professionnels canadiens (74 %) travaillent à l’extérieur du bureau au moins un jour par semaine, tandis que plus de la moitié des professionnels canadiens (56 %) travaillent à distance au moins 2,5 jours par semaine. 
« Les employés canadiens n’ont plus besoin de passer beaucoup de temps dans un bureau en particulier », affirme Wayne Berger, PDG d’IWG Canada et Amérique latine. « Nous entrons dans l’ère de la main-d’œuvre mobile, et cela change la donne, non seulement pour les employés, mais également pour les employeurs. »


« Grâce aux nouvelles technologies, beaucoup d’entre nous peuvent désormais travailler à tout moment, n’importe où », déclare Ian Hallett, directeur général du groupe IWG et responsable mondial des marques et entreprises. « Le défi pour les entreprises consiste à optimiser cette nouvelle réalité. Ces dernières prennent conscience des avantages du travail flexible et de sa capacité à augmenter la productivité, la satisfaction au travail et les performances de l’entreprise. »


L’enquête a également montré que les modalités de travail flexible et l’utilisation d’espaces de travail partagés ne sont plus réservées aux jeunes entreprises Internet.