La Grande corvée: une initiative attendue et très positive pour les employeurs

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) est heureux de constater l’importance qu’accorde le gouvernement du Québec aux vastes problématiques liées à la rareté de main-d’œuvre, ayant un impact significatif sur les entreprises de tout secteur confondu et la capacité du Québec à prospérer. Le CPQ s’engage à collaborer pleinement à la réalisation de la Grande corvée lancée aujourd’hui par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, qui permettra au gouvernement de recenser les véritables besoins et enjeux des employeurs en matière de main-d’œuvre, par un partenariat avec les acteurs du milieu et les chefs d’entreprises.

Le CPQ applaudit également l’orientation adoptée par le gouvernement en lien avec Service Québec et les centres locaux d’emploi en choisissant d’accompagner davantage les employeurs – recommandation que l’organisme avait souvent mise de l’avant au cours des mois passés. « Malgré de bons coffres à outils, l’accompagnement demeure la mesure la plus prometteuse pour faire face à l’enjeu de la rareté de la main-d’œuvre. Même si l’aide aux individus dans la recherche d’emploi reste nécessaire, l’annonce faite par le gouvernement de réaligner ses forces afin d’appuyer aussi les employeurs dans leur recherche de travailleurs démontre clairement, à notre sens, sa compréhension des besoins actuels des employeurs dans ce domaine », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Nous encourageons les employeurs à manifester leur désir de mettre en œuvre des initiatives concrètes en lien avec l’un ou l’autre des quatre piliers annoncés par le ministre, à savoir, l’intégration d’un plus grand nombre de personnes au sein de leur entreprise, l’adaptation de leur main-d’œuvre actuelle, la préparation de la future main-d’œuvre et l’accroissement de leur productivité.

« À ce titre, nous devons saluer l’intérêt du nouveau gouvernement à tout faire afin d’appuyer l’amélioration de la productivité de la province, étant donné l’écart que connait le Québec dans ce domaine », poursuit, M. Dorval.

Bien conscient des besoins des entreprises en matière de gestion, recrutement et rétention de la main-d’œuvre, le CPQ est lui-même en mode action depuis des mois, à travers différentes initiatives et avec le soutien de plusieurs partenaires, dont Emploi Québec. D’une part, il est en train de mettre en place un service d’accompagnement qui saura soutenir de façon structurée et personnalisée les employeurs dans leurs défis en matière de gestion des ressources humaines et de développement stratégique. D’autre part, il a développé deux initiatives d’accompagnement et formation des employeurs avec l’aide de différents organismes communautaires d’employabilité et du réseau de l’Éducation : l’une pour l’employabilité et l’intégration des personnes handicapées, qui est présentement en cours dans toutes les régions du Québec, en collaboration avec le ROSEPH; et l’autre vouée à faciliter l’embauche et l’intégration des travailleurs autochtones au sein du marché de l’emploi, par des approches innovantes et des stratégies d’accompagnement, qui verra le jour au cours des prochains mois, en collaboration avec AXTRAainsi que trois autres partenaires.