De Miró aux sciences naturelles : des expositions exceptionnelles à Québec en 2019

La Ville de Québec, le Musée national des beaux-arts du Québec et le Musée de la civilisation annoncent des expositions exceptionnelles dans la capitale : Miró à Majorque. Un esprit libre. et Un musée grandeur nature. Cette dernière regroupe deux expositions axées sur les sciences naturelles. Présentés en 2019, ces événements internationaux sont financés par l’Entente de développement culturel entre la Ville de Québec et le gouvernement du Québec.

« Nous considérons important de soutenir la production d’expositions majeures comme celles annoncées aujourd’hui, a mentionné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. En favorisant la prestation d’événements culturels grandioses, nous contribuons à créer une ville attrayante, entraînant ainsi des retombées économiques et touristiques substantielles. Nous l’avons d’ailleurs constaté avec les expositions Alberto Giacometti et Hergé à Québec l’an dernier. »

« La Ville de Québec et le gouvernement du Québec permettent au Musée national des beaux-arts du Québec, grâce à leur soutien financier, d’exploiter pleinement le complexe muséal par l’accueil d’expositions prestigieuses comme celle de Miró à l’été 2019, a mentionné Mme Christiane Germain, présidente du MNBAQ. Un tel événement de calibre international vient renforcer le statut de destination culturelle de la ville de Québec, au bénéfice de ses citoyens comme de ses touristes. »

« Ce geste d’appui d’une importance majeure nous encourage à développer davantage le potentiel attractif extraordinaire que possèdent nos expositions, a indiqué le président du conseil d’administration du Musée de la civilisation, M. Michel Dallaire. Je tiens à exprimer toute notre gratitude à la Ville de Québec et au gouvernement du Québec qui unissent leurs efforts afin que le Musée puisse atteindre ses objectifs de démocratisation de la culture. »

La subvention totale de 1 M$, divisée en parts égales entre les deux musées, provient de la Mesure d’aide financière à l’intention des musées d’État pour des expositions internationales majeures, précédemment annoncée lors du renouvellement l’Entente de développement culturel 2018-2020.