En cette saison des fêtes, les Canadiens restent heureux en magasinant plus tôt : Ebates

Un sondage indique que les Canadiens prévoient de dépenser plus et de magasiner plus tôt

Les Canadiens n’ont pas l’intention de moins dépenser pour leurs achats des fêtes cette année. En fait, environ 8 sur 10 d’entre eux (84 pour cent) disent qu’ils vont dépenser autant, ou même plus, pour leurs achats de cadeaux, et envisagent de débourser en moyenne 602 $, contre 570 $ en 2017, selon un récent sondage de Ebates.ca. Ceux qui semblent les plus enclins à délier les cordons de la bourse sont les parents, avec des dépenses anticipées de 762 $, et ceux du Québec planifient dépenser en moyenne 423 $. Environ la moitié des Canadiens prévoient de magasiner lors du Vendredi fou (50 pour cent) et du Cyberlundi (44 pour cent), où ils s’attendent à régler environ le tiers de leur liste de cadeaux.

 

« Les Canadiens aiment magasiner, et plusieurs adoptent le Vendredi fou et le Cyberlundi comme étant une occasion en or de faire de bonnes affaires et de commencer leurs achats des fêtes », déclare Belinda Baugniet, vice-présidente marketing et experte en magasinage chez Ebates.ca. « Notre sondage montre que les articles les plus populaires au cours de ces journées sont les appareils électroniques, les vêtements et les jouets. »

 

Les Canadiens sont plus heureux lorsqu’ils magasinent tôt, et la majorité (82 pour cent) avoue que, plus on s’approche du 24 décembre, moins le magasinage des fêtes est agréable. Ils s’entendent pour dire que la sélection se dégrade (87 pour cent), ainsi que les bonnes aubaines (58 pour cent). Avec 40 pour cent des Canadiens qui déclarent commencer leur magasinage des fêtes à l’avance, ils débutent leurs achats au mois de novembre. Et alors que la plupart des Canadiens magasinent sur une période de 1-2 mois (66 pour cent), presque 10 pour cent disent qu’ils magasinent sur une période de 6 mois ou plus.

 

Le commerce électronique continue de jouer un rôle important pour les fêtes. La majorité des consommateurs (83 pour cent) prévoit de faire au moins une partie de son magasinage en ligne cette année. Le sondage démontre que les Canadiens ont l’intention d’effectuer une bonne partie de leur magasinage du Vendredi fou (31 pour cent) et du Cyberlundi (33 pour cent) en ligne, et la plupart vont aussi en profiter pour faire des achats pour eux-mêmes. Un Canadien sur quatre admet qu’il va magasiner uniquement pour lui lors du Vendredi fou (23 pour cent) et du Cyberlundi (24 pour cent), alors que la majorité des Canadiens disent qu’ils vont magasiner pour eux-mêmes et pour les autres (62 pour cent le Vendredi fou et 64 pour cent le Cyberlundi). Les commerces populaires pour le magasinage des fêtes incluent La Baie d’Hudson, Amazon, Sephora et Best Buy.

 

Lorsque les Canadiens énumèrent plusieurs avantages à magasiner en ligne plutôt que dans des magasins physiques, les trois raisons les plus importantes sont : la commodité (26 pour cent), la possibilité de trouver des articles offerts exclusivement en ligne (20 pour cent) et de meilleurs prix (14 pour cent). Et lorsqu’on parle de prix, alors que les Canadiens, dans l’ensemble, apprécient une bonne affaire, ils ont tendance à dire qu’ils recherchent le meilleur cadeau possible (58 pour cent) plutôt que la meilleure affaire possible (42 pour cent).

 

Les articles les plus susceptibles d’être achetés cette année lors de ces journées d’achats comprennent :

   

Vendredi fou

 

Cyberlundi

 
Vêtements/accessoires 63 pour cent 45 pour cent  
Appareils électroniques

 

61 pour cent 67 pour cent  
Jouets 43 pour cent 35 pour cent  
Santé/beauté 35 pour cent 30 pour cent  
Livres 30 pour cent 34 pour cent  
Cartes cadeaux 29 pour cent 25 pour cent  
Équipement sportif 25 pour cent 19 pour cent  

 

À propos du sondage  Le sondage d’Ebates pour le Canada a été effectué en ligne en octobre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 022 Canadiens à l’échelle nationale. Un échantillon de cette taille est précis à +/- 3 points de pourcentage près, 19 fois sur 20.